La mort du Monstre

Un visiteur a bousculé Le Monstre qui est tombé de son socle.  

Cathy Yersin avait créé cette sculpture comme exutoire à une rupture douloureuse. Et d’une certaine manière, la destruction de ce Monstre lui est apparue comme une libération et comme la fin d’un deuil.

Brisé, Le Monstre est resté ainsi exposé. Au terme de l’exposition, sa dépouille fut déposée dans une forêt, afin de petit à petit, se transformer à nouveau en argile au gré de la pluie et du vent. So long my friend…..

%d blogueurs aiment cette page :